760, encore un grand qui sort de l’atelier !

La construction est maintenant achevée. On croise les doigts pour bientôt faire la première lumière, la météo est un élément critique car il faut pouvoir réaliser les réglages sur le ciel.

 

760, Structure Stellarzac, optiques Térence Pelletier

Bientôt la fin de la fabrication du 760 !!

Photo trompeuse, les tubes sont assemblés, ainsi que la cage, pourtant, il reste encore pleins de petites choses à faire avant de déclarer l’instrument bon pour le service… mais bientôt, si la météo est favorable… une première lumière avec un instrument entièrement équipé des optiques de Térence Pelletier !

 

 

760, le vernis…

La fabrication du 760 est toujours en cours. Le vernis est une étape importante et qui nécessite de nombreuses heures pour être réalisé.

La prochaine étape consiste à assembler les parties mécaniques sur la structure en bois. Cela semble simple mais il y a une foultitude d’opérations à réaliser pour pouvoir transformer tous ces éléments en un instruments opérationnel.

 

760, la fourche…

La fourche du 760 est presque terminée. Il y a plus de 75 pièces en bois au total à assembler. En parallèle avance également la boite à miroir, l’instrument est dans une étape toujours un peu trompeuse car le travail à réaliser semble se terminer mais pourtant il reste encore conséquent : vernis, assemblage de la mécanique, motorisation, etc… bref, encore de quoi s’occuper un moment !!!

 

Mécanique du 760

Il faut patiemment fabriquer de nombreuses pièces pour réaliser un instrument complet…. Les boites se remplissent lentement mais quelle satisfaction lorsque cette étape se termine !

Et tout n’est pas visible…

 

 

 

 

 

T760 – Le travail du bois avance

La mécanique du 760 étant terminée, à l’exception de petites pièces à réaliser dans un second temps, c’est la structure bois qui avance. La cage était réalisée il y a quelques temps, c’est au tour de la boite à miroir, de la plaque du barillet, des tourillons et de quelques éléments de la fourche.

 

25 ans de dobson….

l y a 25 ans, quasiment jour pour jour, première lumière de mon premier dobson. Cet instrument a pour l’essentiel été fabriqué par mon père avec des méthodes et matériaux qu’il utilisait lorsqu’il fabriquait des meubles pour son plaisir. Ajusteur fraiseur, je lui dois beaucoup dans l’apprentissage du métier que je pratique maintenant.

Pour l’anecdote, la première lumière avait été réalisée sur Jupiter lors d’un événement exceptionnel… la série d’impacts de la comète Shoemaker-Levy 9 sur la géante. Souvenir fabuleux car oui, pour ceux qui n’étaient pas à l’oculaire cette fois là, le spectacle était incroyable !

L’autre grand souvenir, les bras de M101 sous le ciel de Lozère… la première vision de ce qu’est une galaxie dans un grand miroir…fabuleux…