Jupiter, perdue dans l’immensité… du capteur !

Je dispose donc maintenant d’une roue à filtres et d’un ADC. Un premier gros travail consiste à trouver les combinaisons adaptées à la prise des images. Il faut jouer avec les différentes combinaisons de barlows et de bagues allonges, sans oublier le positionnement de l’ADC dans la chaîne optique, bref, de quoi s’occuper un bon moment avant de trouver la meilleure solution !

En faisant ces tests, afin de mémoriser le champ obtenu, j’ai déclenché l’enregistrement lors d’une configuration comprenant la Powermate 2x, Jupiter se trouvait alors au centre du capteur et 3 satellites complétaient le tableau…

 

JupGrandLargeJupiter, T1000, IR685, ASI174MM, filtre IR685, Powermate2x

Pour plus de lisibilité, l’image est réduite de 50% !

Une évolution importante de Stellarzac, la fabrication d’instruments

L’atelier est terminé depuis déjà quelque temps et de nouveau l’envie me vient de fabriquer des « altaz » et autres tubes optiques. J’ai régulièrement été sollicité par des personnes désirant acquérir un de mes instruments aussi j’ai sauté le pas, me voilà fabriquant. Les choses ont été vite et déjà trois commandes sont en route. Ces télescopes vont de 300 à 700 mm de diamètre.

Le but est de proposer des instruments optimisés tant au niveau de leur ergonomie que de leurs performances. L’expérience acquise dans ce domaine depuis bientôt 22 ans est précieuse lorsqu’il s’agit de concevoir dans ses moindres détails un télescope aussi pratique que possible dans son stockage, son transport, son montage et bien sûr, son utilisation. Le moindre détail a son importance et l’expérience de terrain est indispensable.

Des pages dédiées à cette « nouvelle » activité seront visibles dans un proche avenir sur le site de Stellarzac.

A suivre !!!